Corrélation stellaire

Un temps magnifique pour... coder. :/

J'avance tranquillement sur la corrélation stellaire du viseur polaire numérique. Pour être le plus performant possible sur le Pi Zéro lors des captures en live, toutes les coordonnées cartésiennes des étoiles seront pré-calculées en pixels (sur la base de l'échantillonnage connu du couple capteur/objectif) et les distances entre chaque étoile stockées dans une base SQLite.
Deux avantages:
  • Il sera très facile de limiter le champs de recherche des segments en bornant simplement les requêtes SQL sur leur longueur.
  • Aucune conversion supplémentaire nécessaire afin de respecter des rapports d'échelle pour comparer les distances entre les étoiles.
La déformation de champs de l'objectif étant très limitée, une tolérance de +-2,5 pixels semble suffisante pour filtrer correctement les segments.

Bref, l'identification commence à marcher...
correlation-stellaire