Test en grandeur réelle du coucher du Soleil

Et c’est parti pour un tour à Guidel plage pendant les vacances pour observer le coucher de soleil en bord de mer. Février? Vous avez bien dit Février?!? Tiens! Des phoques sur des planches! Y sont fous ces Bretons… ;)
sunset arduino ephemeris

L’estimation avec Ephemeris était de 18m42m17s. Manque de bol des nuages en bord d’horizon ont limité la précision de la mesure. Dernier rayon photographié à 18h41m12s…
sunset arduino ephemeris

Zoom sur la zone centrale de la photographie...
sunset arduino ephemeris
Il nous reste à vue d’oeil un « demi soleil » à une 1 minute et 5s du dernier rayon estimé. On est vraiment pas mal du tout niveau précision si l’on fait abstraction des nuages. :)

Système solaire embarqué et opérationnel! :)

La boucle est bouclée, Ephemeris est maintenant intégrée au projet EM10 USD Arduino. Les coordonnées du lieu et l’altitude sont initialisées avec la puce GPS. Ici pour le test, les données sont calculées par le arduino de la raquette puis envoyées à ma console Bluetooth de debogage. C’est une affaire qui roule… :)

bluetooth console arduino systeme solaire

Ephemeris dans le gestionnaire de bibliothèque Arduino

Tout est dans le titre de ce billet: le code d’Ephemeris est maintenant compatible avec le gestionnaire de bibliothèque pour une intégration facile dans d’autres projets Arduino.
ephemeris_library_embeded_in_library_manager

Librairie à télécharger ici…
http://github.com/MarScaper/ephemeris

Le matin vient de se lever...

Dernière finitions sur la librairie Ephemeris pour mon Arduino avec la gestion des heures de lever/coucher des astres de notre système solaire. Voilà qui est fait. De quoi allumer l’arrosage automatique lorsque le Soleil se couche enfin si le télescope est pas dehors hein!?! ;)

Coordinates of Solar system objects (10/4/2014 19:21:0)
_____________________________________
Sun
R.A: 01h17m00s.65
Dec: 08d08'00".12
Azi: 292.30d
Alt: -8.08d
Rise: 5h10m16.53s
Set: 18h34m40.20s
Dist: 1.002 AU
Diam: 31.93'
_____________________________________


Et cela fonctionne pour le Soleil, Mercure, Venus, notre Lune, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune et avec en bonus une méthode publique permettant d’estimer l’heure de lever/coucher de n’importe quel astre pour peu de connaitre ses coordonnées en ascension droite (ex: galaxies, etc).

Librairie à télécharger ici…
http://github.com/MarScaper/ephemeris

Fly me to the Moon avec Ephemeris

Voilà qui est fait. La librairie Ephemeris intègre les calculs des coordonnées de notre bon vieux satellite. :)

Coordinates of Solar system objects (10/4/2014 19:21:0)
_______________
Earth's Moon
R.A: 09h56m34s.76
Dec: 07d40'11".96
Azi: 154.47°
Alt: 46.27°
Dist: 401178.68 Km
Diam: 30.13'
_______________


Les calculs sont basés sur les termes périodiques ELP2000 mis en forme dans le fichier d’entête « ELP2000.h ».

ephemeris_include_graph_2

Librairie à télécharger ici…
http://github.com/MarScaper/ephemeris

VSOP87 exit pour les Arduinos de base (Uno, etc)

Le codage de la librairie Ephemeris avance bien et la précision de calcul devrait s’avérer largement suffisante pour le pointage automatique du télescope.

Coordinates for Mars (10/04/2014 19:21:00)
R.A: 13h10m55s.10
Dec: -4d54'45".09
Azi: 111.50°
Alt: 11.62°
Dist: 0.62 AU
Diam: 15.13"

Seule ombre au tableau, la théorie VSOP87, malgré qu’elle soit tronquée, demande un peu plus de 29Ko rien que pour le stockage des thermes permettant le calcul des coordonnées héliocentriques. Exit donc la compatibilité avec les Arduinos de base en l’état. De même, le stockage des données dans la mémoire flash (PROGMEM) est impératif pour le Arduino Mega car ses 8Ko de SRAM sont insuffisant.

Bien sûr on pourrait trouver des subterfuges si c’était vraiment nécessaire:
- utiliser la méthode de calcul de base présentée dans l’ouvrage mais elle est peu précise car elle ne tient pas compte des interaction entre les planètes.
- stocker les termes VSOP87 dans des fichiers sur une carte SD avec accès à la volée.
- stocker les termes VSOP87 dans une mémoire flash annexe en utilisant la librairie SPIFlash.

Dans mon cas, je vais me borner à mon besoin. Autant exploiter le Arduino Mega.

Conception de la librairie Ephemeris pour Arduino

J’avance actuellement sur le codage de la librairie Ephemeris. Elle sera dévolue aux calculs des éphémérides pour le Arduino afin de permettre le pointage automatique des astres du système solaire.

arduino-ephemeris-library

Les algorithmes sont développés sur la base de l’ouvrage de Jean Meeus et découpés en une classe C++ Calendar pour les calculs de dates et une classe C++ Ephemeris pour ce qui concerne les calculs d’éphémérides à proprement parlé.

ephemeris_8ino__incl


L’idée est de faire quelque chose d’assez léger et adapté aux possibilités d’un Arduino.

Librairie Ephemeris dispo sur mon Github

Le premier jet de ma librairie C++ Ephemeris est dispo sur github...
http://github.com/MarScaper/ephemeris

Elle est conçue avant tout pour le Arduino Mega mais codée pour rester multiplateforme. On peut ainsi obtenir les coordonnées équatoriales (R.A/Dec), les coordonnées horizontales (Alt/Az), la distance en AU et le diamètre apparent des planètes du système solaire ainsi que du Soleil pour une date et un lieu donné.

Il ne manque que la Lune que j'attaque dans la foulée. :)